Après avoir lutter avec les bas fonds de la ligue voilà que les Bobcats se mettent à gagner, ils enchaînent les victoires et le fait de les rencontrer ne fait plus sourire grand monde.
AU début de la saison on leur prédisé un avenir médiocre, mais le trade qui envoya Jason Richardson a Phoenix contre Raja Bell et Boris Diaw fut une bénédiction.
Bien que le trade fut pris comme une trahison par le français, il a su rebondir en Caroline du Nord sous les ordres du très expérimentés Larry Brown.
Cette jeune franchise a l'effectif jeune semble enfin trouvé la bonne alchimie, pour preuve ses récentes victoires sur Boston (champion en titre), Phoenix et une courte défaite contre San Antonio.
Les playoffs sont encore loin et une apparition pour seule enjeu serait ridicule mais cette équipe pose déjà les bases d'une franchise en plein renouveau dans une région où le basket est religion avec pour seul dieu les Tar Heels de l'université de North Carolina.